Paroisses-VDS

Accueil Archives Editos hebdomadaires Vous êtes le corps du Christ (29/05/2016)

Zoom du jour...

Nombre de visites

Aujourd'hui :
147
Hier :
784
Il y a 13 utilisateurs en ligne

 

Edito du 29 mai 2016

Vous êtes le corps du Christ

« Je vous ai transmis ce que j'ai reçu... » Si nous sommes croyants aujourd'hui, c'est parce que depuis 2000 ans, les Chrétiens, ont fidèlement transmis le trésor qu'ils portaient...

« La nuit même où il était livré, le Seigneur Jésus prit du pain » : Paul fait un lien direct entre la Passion du Christ et ce geste. « Il était livré » : là Jésus est passif, jouet d'une trahison, de l'incompréhension, de la haine des hommes... « Il prit du pain... il rendit grâce...» le voici acteur, il donne un sens à tout ce qui va se passer : il retourne la situation ; de ce déchainement de malheur, il va faire le geste suprême de l'Alliance entre Dieu et les hommes.

De ce contexte de haine, il va faire le lieu de l'amour et du partage : « mon corps est pour vous » ; « cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang »... Et par là même, il montre la puissance de l'amour, qui est seul capable de transformer des conduites de mort en source de vie. Seul le pardon est capable de ce miracle. « Il est vraiment grand le mystère de la foi » comme nous le disons à l'Eucharistie.

On ne s'étonne pas que ce texte nous soit proposé justement le jour de la fête du Corps du Christ : nous sommes aujourd'hui ce Corps du Christ en train de grandir.

Dernière remarque : Paul dit « jusqu'à ce qu'il vienne » et non pas « jusqu'à ce qu'il revienne ». Nous n'attendons pas le retour du Christ comme s'il était parti quelque part loin de nous... Il est avec nous « tous les jours jusqu'à la fin des temps » comme il nous l'a promis (Mt 28, 20). Mais nous attendons sa VENUE au sens où l'on dit « Le Dieu qui est, qui était et qui vient » : il ne cesse de venir au sens où sa Présence agissante accomplit peu à peu le grand projet prévu dès avant la création du monde, pour peu que nous acceptions d'y collaborer.

Le dernier mot de la Bible nous dit que le projet se réalise en Jésus-Christ. Quand nous disons « Viens Seigneur Jésus », nous appelons de toutes nos forces le jour où il nous rassemblera tous des quatre coins du monde pour ne faire qu'un seul Corps.

Père Luc Biquez