Paroisses-VDS

Accueil Archives Editos hebdomadaires Nous avons vu le Seigneur (12/04/2015)

Zoom du jour...

Nombre de visites

Aujourd'hui :
859
Hier :
1056
Il y a 26 utilisateurs en ligne

 

Editorial du 12 avril 2015

 

Nous avons vu le Seigneur...

C'était après la mort du Christ, les Apôtres « s'étaient verrouillés par peur des juifs » et on les comprend. Qu'aurions-nous fait à leur place ?
Mais voilà que l'incroyable va se produire : « Jésus vint et il était au milieu d'eux...Il leur montre ses mains et son côté... Les disciples furent remplis de joie, en voyant le Seigneur Jésus ».
Chose curieuse : ils ne discutent pas ensemble du passé, des évènements récents. Jésus leur dit tout simplement leur mission : « Recevez l'Esprit Saint. A qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis. De même que le Père m'a envoyé, moi aussi je vous envoie ».
Mais, il y en a un parmi les Apôtres qui n'est pas là ! C'est Thomas. Les autres lui disent : « Nous avons vu le Seigneur ! ». Alors, cette « bourrique » de Thomas éclate littéralement de colère : « Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets pas mon doigt dans son côté », non je ne croirai pas ». [Il y en a qui voient des apparitions de partout... Ce n'est pas son cas à lui.] On dirait aujourd'hui, il a une mentalité de « scientifique ». Ce qui n'est pas un mal en soi. Mais il peut être plausible « de croire sans avoir vu », à cause d'amis en qui on a entièrement confiance.
Par bonté et miséricorde, Jésus va lui-même résoudre le problème : « Huit jours plus tard, les disciples se trouvaient de nouveau réunis et Thomas était avec eux. Jésus vient et il était au milieu d'eux. Il dit à Thomas : 'Avance ton doigt ici et vois mes mains ; avance ta main et mets la dans mon côté : cesse d'être incrédule, sois croyant ».
Et nous, ne serions-nous pas un peu comme Thomas ?
Alors demandons la foi au Christ par la prière et lisons les Écritures. Que notre Dieu soit envers nous comme il a été pour Thomas dans sa miséricorde.
Ainsi, « comme la multitude de ceux qui étaient devenus croyants », nous n'aurons ensemble qu'un cœur et qu'une âme pour travailler au Règne de Dieu dans ce monde ; « C'est avec une grande puissance que les Apôtres » rendaient témoignage de la résurrection du Seigneur « disent les Actes des Apôtres »

 

Père Jean-Claude Brétéché