Paroisses-VDS

Accueil Archives Editos hebdomadaires Il n'est pas bon (07/10/2018)

Zoom du jour...

Nombre de visites

Aujourd'hui :
414
Hier :
0
Il y a 17 utilisateurs en ligne

 

Editorial du 7 octobre 2018

 

Il n'est pas bon

Quelle richesse une fois de plus dans les lectures de ce dimanche !
Dans le récit de la Genèse, Dieu dit, par six fois, « que c'est très bon »et une fois même que « c'était très bon » et là Dieu déclare, tout d'un coup « Il n'est pas bon » que l'humain soit seul. Il trouve un manque dans sa création pour son achèvement final.
Une parole divine est prononcée sur le bonheur. L'homme à l'image de Dieu dans sa nature ne peut être véritablement heureux sans relation à autrui. C'est dans la relation que nous devenons pleinement humain. Que l'on soit en couple ou pas, jeunes ou vieux, la relation nous crée « davantage » car nous avons besoin « de vis-à-vis », « de face à face », de nous confronter à la différence pour grandir. Besoin aussi de l'Autre avec un grand A . Besoin de Dieu Père, Fils et Esprit. L'humain ne peut se suffire à lui- même.
Il y a deux signes que ne trompent pas sur notre capacité à être en relation :
- le premier c'est notre capacité à écouter vraiment c'est-à-dire à entendre même ce qui n'est pas dit clairement !
- le second c'est notre capacité à exprimer nos idées paisiblement sans volonté d'avoir raison.
La création de Ishsha « la femme » dans le récit de la Genèse permet à Adam de quitter sa parenté et de s'unir à Eve. La femme comme « autre » ou comme « notre meilleure moitié » ,préserve l'homme de la tentation du pouvoir et la volonté morbide de faire les choses tout seul avec des phrases du genre « je suis assez grand pour savoir ce que doit faire ! »
Je peux affirmer aussi que même à l'échelle des nations, le repli sur soi, le rejet de l'étranger est une force morbide inféconde et dangereuse.
Il est vraiment bon d'accueillir l'autre et le tout Autre à la manière d'un petit enfant.

Denis POINAS, diacre