Paroisses-VDS

Accueil Archives Editos hebdomadaires Il guerissait les malades (10/02/2019)

Zoom du jour...

Nombre de visites

Aujourd'hui :
259
Hier :
468
Il y a 20 utilisateurs en ligne

 

 

 

Il guérissait les malades

 

Il est étonnant de voir les nombreuses guérisons opérées par Jésus. Aveugles, lépreux, épileptiques, paralysés, sourds, muets, homme à la main desséchée, hémorroïsse, femme incapable de se redresser, personne atteinte d'hydropisie...

L'Eglise est chargée aujourd'hui de poursuivre cette œuvre de Dieu. Elle a donc pour mission de prendre soin des malades. Evidemment Jésus n'a pas guéri tous les malades et ces guérisons étaient un signe vers l'accueil d'un salut plus profond. Mais ce signe a été important pour susciter la foi.

La fête de ND de Lourdes (11 février) est la journée mondiale des malades. Traditionnellement, est proposée à cette époque le sacrement des malades. Dieu agit dans les sacrements. Y croyons-nous ? C'est tellement important quand on mesure combien, au contraire, la maladie ou les soucis de santé peuvent éloigner de Dieu...

Aussi, prions pour la guérison de ceux qui recevront ce sacrement dans les jours qui viennent. Et si telle n'est pas la volonté de Dieu, ce sacrement a deux autres effets. Il associe de « plus près » le malade à Jésus, lui permettant d'être rejoint dans sa souffrance, sa solitude, son épreuve. Le malade se découvre alors accompagné par Dieu.

Enfin, le sacrement des malades dispose la personne à offrir sa vie à Dieu, à aimer jusque dans la maladie et la faiblesse. Alors le malade saisit peu à peu que ce qu'il vit n'est pas qu'absurde mais peut participer mystérieusement à une fécondité invisible.

 

Père Christophe Malric