Paroisses-VDS

Accueil Archives Editos hebdomadaires Edito (28/04/2019)

Zoom du jour...

Nombre de visites

Aujourd'hui :
83
Hier :
886
Il y a 31 utilisateurs en ligne

logo_st_roch

Paroisse Saint Roch en Val de Saône
Editorial du 28/04/2019

 

Editorial

Lorsque les apôtres prennent conscience de la présence de Jésus on s’attendrait à ce que Jésus leur dise : «  c’est bien moi, je vous l’avais annoncé, j’ai vaincu la mort et le péché. »

On s’attendrait à ce qu’il raconte ce qu’il a vécu depuis la croix…

Non ! la première parole de Jésus est pour leur dire que la paix soit avec eux, que la paix est avec eux.

La paix du Christ c’est la certitude de sa présence, c’est être assuré que tout va se passer et se passe comme il l’avait dit.

Alors la joie est dans leur cœur, La joie de l’Evangile.

Dès que les apôtres le reconnaissent, Jésus les engage à être l’Eglise, il les engage à témoigner de l’amour de Dieu, de la miséricorde. Les apôtres reçoivent l’Esprit Saint, ils sont signes visibles de l’amour de Dieu.

Thomas n’a pas cru  à l’expérience des autres apôtres.

Nous sommes comme Thomas lorsqu’il nous arrive de douter, lorsque nous perdons espérance en la vie, en la vie du monde, en la vie de l’Eglise. Lorsque nous oublions la Foi de notre baptême. Nous sommes comme Thomas lorsque nous voudrions un signe concret de la présence de Dieu, lorsque nous demandons un miracle.

Le miracle, il se produit, mais c’est lorsque le Seigneur se fait reconnaitre  par un geste d’amitié, un geste d’entraide, un geste de pardon donné ou reçu. Lorsqu’ Il se fait reconnaitre par la rencontre d’un frère qui témoigne des béatitudes. Le Seigneur se fait reconnaitre lorsque nous aimons nos frères….

Dans ces moments privilégiés nous vivons de la paix du Christ. Et notre cœur est en Joie.

Père Marc Ruet