Paroisses-VDS

Accueil Archives Editos hebdomadaires Edito (22/04/2018)

Zoom du jour...

Nombre de visites

Aujourd'hui :
566
Hier :
738
Il y a 29 utilisateurs en ligne

 

Editorial du 22 avril 2018

C'est ce quatrième Dimanche de Pâques qui est choisi par l'Eglise pour être la journée mondiale de prière pour les vocations.
Au moment ou nous prions pour les vocations rappelons nous que dans la marche du peuple de Dieu, dans le pèlerinage qui est le nôtre, chacun de nous dans l'Eglise a une place qui est nécessaire pour le bien de tous.
Alors je nous invite aujourd'hui à remercier, à rendre grâces au Seigneur pour la mission de tous les baptisés.
Merci Seigneur pour le Baptême et la confirmation par lesquels tu appelles hommes femmes et enfants à devenir tes disciples, témoins du salut, témoins de ton amour. Tu les appelles à être témoins pour toute l'humanité...c'est là leur vocation commune.
Merci Seigneur pour ceux et celles qui construisent un foyer. Tu les appelles à participer à ton oeuvre créatrice, tu les appelles à transmettre la vie par tout ce qu'ils construisent ensemble grâce à leur amour réciproque. C'est là leur vocation.
Merci Seigneur pour les chrétiens et les chrétiennes qui, par leur voeux du célibat, de l'obéissance et de la pauvreté sont signes du Don total. Ce sont nos religieux, religieuses et consacrés. C'est là leur vocation.
Merci Seigneur pour le sacrement de l'ordre par lequel tu appelles les prêtres et les diacres à être à l'image du pasteur de l'Evangile. C'est là leur vocation.

Je termine par un passage de la prière que le pape François nous propose pour préparer le synode qui aura lieu en Octobre de cette année .Prière pour les jeunes :

« Seigneur Jésus, ton Eglise tourne son regard vers tous les jeunes du monde.
Nous te prions pour qu'avec courage ils prennent en main leur vie,
qu'ils aspirent aux choses les plus belles et les plus profondes
et qu'ils gardent toujours un coeur libre.
Aide-les à réaliser leur projet de vie.
Qu'ils soient les témoins de la résurrection et qu'ils sachent te reconnaitre vivant à leur coté. »

Père Marc Ruet