Paroisses-VDS

Accueil Archives Editos hebdomadaires Edito (06/10/2017)

Nombre de visites

Aujourd'hui :
285
Hier :
502
Il y a 12 utilisateurs en ligne

 

Editorial du 8 octobre 2017

 

 

Dieu notre Père a créé l'Humanité par amour, pour faire de nous des heureux et nous considérer comme des « fils » pour l'éternité...
Comme tout Père, il ne pense qu'à la réussite de notre vie, en nous donnant l'intelligence, la liberté, la possibilité d'aimer et la capacité, par notre travail et nos recherches, d'être créateurs pour le bien de l'humanité. Nous avons des exemples, en Isaïe et avec Matthieu, à propos de plantation et d'exploitation de deux vignes. « Peuplez la terre et soumettez-la » dit la Genèse pour montrer que l'homme est aussi un peu comme Dieu : un « fabricant ».
Mais la dignité humaine va plus loin. Saint Paul nous décrit toutes les valeurs morales et religieuses que nous sommes appelés à vivre : la prière, tout ce qui est vrai et noble, juste et pur, digne d'être honoré, tout ce qui s'appelle vertu, et aussi tout ce que nous avons appris de l'enseignement de Paul et des autres Apôtres.
Mais dans nos vies de personnes libres, on peut faire le meilleur et le pire. Dans la deuxième histoire de Vigne, c'est l'horreur avec les vignerons homicides qui symbolisent la course à l'argent, au pouvoir, etc, etc... À cause de notre liberté quand elle est mal orientée, l'Église elle-même, comme Israël autrefois, pourrait ne plus « porter de fruits » au milieu des nations... Le Dieu qui nous a créés et révélé son Amour, a besoin de nous pour que l'Église ne devienne pas comme la Vigne dont parle Isaïe : improductive !

 

Père Jean-Claude Brétéché