Paroisses-VDS

Accueil Archives Editos hebdomadaires Dieu est concerné par nos choix (23/06/2019)

Zoom du jour...

Nombre de visites

Aujourd'hui :
267
Hier :
707
Il y a 19 utilisateurs en ligne

logo_StX

Paroisse Saint Christophe les deux rives
Editorial du 23 juin 2019

 

Dieu est concerné par nos choix

Le mois de juin est chaque année une période de grands enjeux avec les examens, les derniers coups de collier à donner avant les grandes vacances et la préparation de la rentrée. C’est aussi la période des choix et des « passages » : après le diplôme ou l’examen, de nouvelles études ou un nouveau métier s’ouvrira. Les engagements pour la vie font partie de ces « passages » qui ont lieu traditionnellement en été.

À l’heure où vous lirez ces lignes, trois diacres permanents recevront l’ordination après cinq années de discernement et de préparation. La semaine prochaine, quatre nouveaux prêtres seront ordonnés après sept années d’études parmi lesquels, Vincent Gaisne que nous avons eu la joie d’accueillir en tant que diacre depuis septembre dernier et qui va continuer à servir chez nous une fois devenu prêtre. Quelle joie d’accueillir un nouveau prêtre dans une paroisse ! Je pense à ces pèlerinages à Ars que nous avons faits plusieurs fois pour demander à Dieu de susciter des vocations. Bénissons Dieu qui envoie de jeunes prêtres dans notre communauté ! A l’occasion de ces ordinations, rendons grâce au Seigneur et demandons-lui que Vincent et tous les autres ordinands soient de bons serviteurs à l’exemple du Christ.

Ces ordinations et la grande fête paroissiale qui suivra dans le parc de Rancé à Genay dimanche prochain nous rappellent que, Dieu est concerné par nos engagements, nos études, nos diplômes, nos changements de vie professionnelle ou nos déménagements. Cela peut être l’occasion de nous interroger sur notre vocation de chrétiens lorsque nous avons des choix à faire ou d’orientation à prendre. Prions-nous Dieu avant de prendre nos décisions ? Sommes-nous à l’écoute des bonnes idées que le Saint Esprit peut avoir pour nous ? C’est sans doute cette question qu’il faut nous poser au lendemain de la Pentecôte et à la veille des grandes vacances.

Pascal Lefebvre Albaret, diacre