Paroisses-VDS

Accueil Archives Toutes les actus unité des chrétiens 2017.jour 1

Zoom du jour...

Nombre de visites

Aujourd'hui :
147
Hier :
784
Il y a 13 utilisateurs en ligne

Semaine de prière pour l'unité des chrétiens.
premier jour.

semaine_priere_unite_chretiens_2017

 

1er jour : Un seul est mort pour tous (2 Co 5, 14)

Es 53, 4-12 Il a donné sa vie afin que par son sacrifice, nous soyons réconciliés

Ps 118, 1.14-29 Dieu ne m’a pas livré à la mort

1 Jn 2, 1-2 Christ est mort pour nous tous

Jn 15, 13-17 Se dessaisir de sa vie pour ceux qu’il aime

 

Commentaire

Au moment où Paul se convertit au Christ, ses yeux s’ouvrent sur une vérité radicalement nouvelle : quelqu’un est mort pour tous les hommes. Jésus n’est pas mort uniquement pour son propre peuple, ni simplement pour ceux qui suivent ses enseignements mais pour toute l’humanité passée, présente et à venir. Au fil des siècles, fidèles à l’Évangile, de nombreux chrétiens ont donné leur vie pour ceux qu’ils aimaient. L’un d’entre eux fut le frère franciscain Maximilian Kolbe : déporté au camp de concentration d’Auschwitz, en 1941 il renonça volontairement à la vie pour épargner celle de l’un de ses camarades de détention.

Parce que Jésus est mort pour tous, tous sont morts avec lui (2 Co 5, 14). En mourant avec le Christ, notre ancienne manière de vivre est révolue et nous accédons à une nouvelle forme d’existence : la vie en abondance – une vie dans laquelle nous découvrons dès maintenant la sérénité, la confiance et le pardon – une vie qui continue à faire sens même après la mort. Cette nouvelle vie est la vie en Dieu.

Ayant compris cela, Paul sent l’amour du Christ le presser à proclamer la Bonne Nouvelle de la réconciliation avec Dieu. Le même mandat est confié aux Églises chrétiennes : proclamer le message de l’Évangile. Compte tenu de nos divisions, nous devons nous interroger sur la façon dont nous pouvons proclamer l’Évangile de la réconciliation.

Questions

- Que signifie l’expression « Jésus est mort pour tous » ?

- Le Pasteur allemand Dietrich Bonhoeffer a écrit : « Je suis le frère de mon prochain à cause de ce que Jésus Christ a fait pour moi ; mon prochain est mon frère à cause de ce que Jésus Christ a fait pour lui ». Comment cela influence-t-il ma vision des autres ?

- En quoi cela affecte-t-il le dialogue œcuménique et interreligieux ?

Prière

Dieu notre Père,
en Jésus, tu nous as donné celui qui est mort pour tous.
Il a vécu notre vie et est mort de notre mort.
Tu as accepté son sacrifice et l’as élevé à la vie nouvelle auprès de toi.
Accorde-nous, nous qui sommes morts avec lui,
de trouver l’unité en l’Esprit Saint
et de connaître l’abondance de ta divine présence,
maintenant et toujours. Amen.