Paroisses-VDS

Accueil Archives Toutes les actus lettre CCFD novembre 2018

Zoom du jour...

Nombre de visites

Aujourd'hui :
83
Hier :
886
Il y a 30 utilisateurs en ligne

 

la lettre du CCFD pour le mois de novembre

 

«Vous avez dit: Solidarité»

 

Il y a quelques années encore des catholiques se chamaillaient entre eux entre «Fraternité» et «Solidarité». Et même dans la société civile ce débat existait et c’est ce que fit, par exemple, que la municipalité de Vaulx-en-Velin fit rajouter sur l’Hôtel de Ville: «Liberté, Egalité, Fraternité, Solidarité».

L’enjeu de ce débat, c’était de faire comprendre que la Fraternité c’est important à vivre et particulièrement humainement et de façon évangélique. Mais le plus souvent, elle se vit de manière personnelle, individuelle: ne la minimisons pas!

La Solidarité, elle, se manifeste plus généralement collectivement et communautairement. Elle va même bousculer les structures, les collectivités locales, départementales, régionales, nationales et internationales. Elle fait naître des actions, des pétitions, des démarches, des manifestations …

D’une certaine manière, nous sommes obligés d’être solidaires car nous partageons la même planète avec l’ensemble de l’humanité présente au moment où nous vivons. Oui, nous sommes solidaires au sens de partager la même condition humaine.

Jésus-Christ a été profondément solidaire en partageant notre condition humaine.

«Vraiment Dieu, vraiment Homme» dit Saint Irénée.

Il s’est identifié aux plus pauvres: «chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.» (Mat. XXV- 40 ).

Solidarité rime avec Fraternité. Si nous sommes solidaires, nous le sommes, n’oublions pas d’être fraternels. Être solidaires des plus pauvres et ignorer son voisin ne serait ni humain, ni chrétien.

«Tu parles de l’affamé là-bas… des prisonniers là-bas... de l’immigré là-bas...du condamné    là-bas… de l’opprimé là-bas… mais à ta porte n’oublie pas ...»

 

Régis CHARRE

aumônier diocésain