Paroisses-VDS

Accueil Archives Toutes les actus lettre CCFD juin 2015

Zoom du jour...

Nombre de visites

Aujourd'hui :
144
Hier :
784
Il y a 12 utilisateurs en ligne

Logo_CCFD_2014

La lettre du CCFD pour le mois de juin

 

 

Climat, faim, inégalités : même causes, même combat !


Le CCFD-Terre Solidaire mobilise son réseau en vue de la COP 21.


Première ONG française de développement dont la création est directement liée à la lutte contre les causes structurelles de la faim dans le monde, le CCFD-Terre Solidaire ne peut ignorer que les changements climatiques impactent le développement des pays du Sud et engendrent un accroissement de la pauvreté et des inégalités. En 2015, il invite son réseau de bénévoles à une vaste mobilisation en amont et pendant la COP 21, en décembre à Paris. La mobilisation du CCFD-Terre Solidaire sur la question climatique se conçoit en lien avec son action pour la souveraineté alimentaire et pour le droit à l'alimentation, et dans le cadre d'une réflexion plus globale sur les impasses du modèle dominant de développement et sur la transition vers des modèles écologiquement et socialement viables. Elle participe également à la dynamique collective de mobilisation de la société civile qui est en train de se construire en vue de la conférence Paris Climat 2015.


Des espaces pour se mobiliser


Le CCFD-Terre Solidaire invite son réseau à rejoindre les dynamiques et collectifs locaux qui se mettent en place, pour se mobiliser avec d'autres acteurs et créer des synergies qui participeront au renforcement de la société civile française.
Au niveau national, le CCFD-Terre Solidaire est membre fondateur de la Coalition Climat 21, un collectif d'une centaine d'organisations qui regroupe de façon inédite des acteurs très divers de la société civile : d'Attac à Coordination SUD en passant par les ONG environnementales, des syndicats et le CCFD-Terre Solidaire. Le collectif a reçu le label "grande cause nationale" et se donne pour objectif de coordonner la mobilisation de la société civile avant et pendant la COP21. Un agenda commun des mobilisations a ainsi été déterminé. Des collectifs « Coalition Climat 21 » sont en cours de constitution localement dans certaines grandes villes de France, comme c'est le cas à Lyon (initiative lancée par les Amis de la Terre), pour organiser des mobilisations « décentralisées » avant et pendant la COP21.


Dans toute la France, des Alternatiba !


Mouvement citoyen européen initié au Pays Basque en octobre 2013, Alternatiba valorise sous forme de villages temporaires les nombreuses solutions concrètes au défi du changement climatique : relocalisation de l'économie, éco-habitat, agriculture familiale et soutenable, consomm'action responsable, mobilité douce, sobriété énergétique, entraide et bien-vivre... Suite à l'appel de Christiane et Stéphane Hessel, on compte à ce jour plus d'une soixantaine de groupes impliqués pour mettre en valeur les alternatives sociales et écologiques d'ici la COP21.
Le CCFD-Terre Solidaire était présent sur l'Alternatiba qui s'est déroulé à Givors le 30 mai, en organisant, en partenariat avec Résacoop et le CADR, un stand des associations de solidarité internationale et des ateliers montrant les liens entre le dérèglement climatique et les questions de développement au Sud. En tant qu'acteur de la solidarité internationale, nous avions toute notre place au sein de cet évènement, apportant une dimension internationale peu présente autrement et pourtant fondamentale. Notre présence a ainsi été appréciée par les organisateurs et les participants, et le stand et les ateliers ont été des lieux d'échange, de formation et de débat très riches.
Alternatiba organise aussi un cyclo-tour qui sillonnera la France de Bayonne à Paris du 5 juin au 26 septembre, sous l'emblème d'un vélo tandem quadriplette (4 places). Sur son parcours (180 étapes dans 5 pays européens), le Tour valorisera auprès du grand public les nombreuses initiatives locales ou citoyennes autour de la transition sociale et écologique. Le Tour passera le 9 juillet à Lyon !

 

Billet spirituel : Sortir... sortir de nos églises ...Aller à la périphérie


Celui qui «est sorti de Dieu» (mystère de la Nativité), celui qui est le semeur sorti pour semer, c'est celui qui nous dit: « Allez, je vous envoie dans le monde entier» (Marc 16, 15).
De manière nouvelle en ce début de XXI° siècle, le pape François, dans son exhortation apostolique, nous le rappelle avec insistance: «Sortir, aller à la périphérie ...».
Les plus anciens d'entre nous diront «ce n'est pas nouveau !» En effet, le XX° siècle, notamment sur le sol de France, a été particulièrement marqué par l'Action Catholique Spécialisée pour rejoindre tous les milieux sociaux et toutes les catégories de Français: ouvriers, paysans, indépendants, étudiants, marins, cadres, patrons-entrepreneurs, etc.
Aujourd'hui, avec les forces apostoliques de nos paroisses, de nos mouvements et de nos services, de manière nouvelle entendons cet appel et mettons le en oeuvre. Allions nos paroles et nos actes : que chacun, chacune d'entre nous, individuellement ou communautairement posons-nous la question : «ai-je un lien, ou plusieurs, avons-nous ... ou je/nous rencontrons nous d'autres personnes non chrétiennes avec qui nous mettons en oeuvre un projet d'humanité; de fraternité, de solidarité ?».

Régis CHARRE, aumônier diocésain


Aidons les Népalais touchés par le séisme

Le Népal, un des pays les pauvres de la planète, a aujourd'hui encore plus besoin d'aide pour répondre à la situation d'urgence suite aux séismes mais aussi pour repenser sa reconstruction .
Ces populations auront besoin de solidarité pour se reconstruire, particulièrement quand l'attention internationale sera retombée. Le CCFD-Terre Solidaire a ainsi été alerté par son partenaire Via Campesina, réseau mondial de 250 millions de petits paysans, pour venir en aide à son membre népalais.
La « Fédération de Tous les Paysans du Népal » (All Népal Peasants Federation) qui dispose d'un réseau dans les provinces les plus reculées du pays a la capacité d'intervenir dans des endroits encore très difficiles d'accès.
Nous pouvons agir en faisant un don au CCFD-Terre Solidaire.
Notre geste contribuera à la distribution de nourriture et de biens de première nécessité et surtout servira à rebâtir les maisons des communautés paysannes.
Il est urgent d'apporter une aide humanitaire aux Népalais et à terme de les accompagner dans la reconstruction de leur pays.
Jean-Pierre PELOSSE