Paroisses-VDS

Accueil Archives Toutes les actus Epiphanie 2015

Zoom du jour...

Nombre de visites

Aujourd'hui :
826
Hier :
1056
Il y a 26 utilisateurs en ligne

Épiphanie : pourquoi une bonne nouvelle ?

L'Épiphanie en Occident, c'est l'adoration des Mages. Pour les chrétiens orthodoxes d'Orient, le sens profond de la fête réside dans le Baptême du Christ. Pour tous c'est l'annonce du salut.

Lorenzo Monaco, l'Adoration des mages (vers 1422), Gallerie des Offices, Florence. © D. R.

Quel est donc le sens profond de cette fête populaire ? Épiphanie signifie "manifestation" en grec. Dieu se donne à voir, à toute l'humanité représentée par les mages venus du bout du monde. Dieu entre dans notre monde, dans notre histoire, en se faisant l'un de nous, comme un bébé. Noël, l'Epiphanie, les moments du commencement, sans bruit... Voilà la bonne nouvelle proposée par cette fête.

L’Évangile de saint Matthieu raconte que des mages venus d'orient ont été guidés par une étoile jusque vers Jésus qui venait de naître. "Ils se prosternèrent devant lui. Ils ouvrirent leurs coffrets, et lui offrirent leurs présents : de l'or, de l'encens et de la myrrhe.", écrit-il. L'or pour sa royauté, l'encens pour sa divinité, la myrrhe, parfum utilisé pour embaumer les défunts, pour annoncer sa mort.

Si l’Église fait cesser le temps liturgique de Noël à la mi-janvier avec le baptême de Jésus, des traditions régionales et familiales affichent leur désir de le prolonger. Pour beaucoup, ce temps des "fêtes de la lumière" s'achève le 2 février, jour de la Chandeleur et de la Présentation de Jésus au temple. Douze jours après Noël,le 6 janvier vient clore le cycle des fêtes.

Croire, octobre 2014
Croire.com