Paroisses-VDS

Accueil Archives Toutes les actus accueil migrants; compte rendu réunion du 30 septembre

Zoom du jour...

Nombre de visites

Aujourd'hui :
83
Hier :
886
Il y a 30 utilisateurs en ligne

 

Compte-rendu de la réunion paroissiale du 30 septembre 2015

autour de la question de l'accueil des migrants.


Comme annoncé, ce mercredi 30 septembre a eu lieu une réunion ouverte à tous, autour de la question de l'accueil des migrants et de la demande du pape François , du 6 septembre dernier : « Face à la tragédie des dizaines de milliers de demandeurs d'asile qui fuient la mort, victimes de la guerre et de la faim et qui sont en chemin vers une espérance de vie, l'Évangile nous appelle et nous demande d'être les prochains des plus petits et des plus abandonnés, à leur donner une espérance concrète. J'appelle toutes les communautés catholiques d'Europe à accueillir chacune une famille de réfugiés ... ».

Une bonne cinquantaine de personnes étaient présentes à cette réunion.

La soirée a été structurée en trois temps :
- Un temps pour prier
- Un temps pour échanger en donnant la parole à tous ceux qui le souhaitaient
- Un temps pour envisager concrètement ce qui est possible.

La prière :


Nous vous en partageons deux extraits :

Le Seigneur dit : « J'ai eu faim et vous m'avez donné à manger, j'ai eu soif et vous m'avez donné à boire, j'étais un étranger et vous m'avez accueilli, nu et vous m'avez vêtu, malade et vous m'avez visité, prisonnier et vous êtes venus me voir » ( Mt 25, 35-36).
La mission de l'Église, pèlerine sur la terre et mère de tous, est donc d'aimer Jésus Christ, de l'adorer et de l'aimer, particulièrement dans les plus pauvres et abandonnés ; au nombre de ceux-ci figurent certainement les migrants et les réfugiés, qui cherchent à tourner le dos aux dures conditions de vie et aux dangers de toute sorte.

Pape François pour la journée mondiale des migrants et des réfugiés le 18 janvier 2015

 

« Seigneur, Tu demeures présent au cœur de nos villes, de nos quartiers et nos villages. Tu nous rappelles la beauté des rencontres qui s'y vivent et de la fraternité.
Aide-nous à sortir de nous-mêmes pour aller à la rencontre de l'autre, reflet de Toi.
Fais de ton Eglise une Eglise sans frontières aux portes ouvertes pour chaque personne en quête de vie, de sens, de fraternité.
Fais de nos communautés des lieux où chaque personne, de toute culture et de toute nation est reconnue pour ce qu'elle est, peut dire ses espérances et ses difficultés, reçoit et découvre tout ce qu'elle peut donner
Fais de nous des témoins de ton Amour et ta Miséricorde, comme Marie, Mère aux bras ouverts, qui accueille et accompagne, protège et guide, fais grandir et rend libre.
Que nous devenions ainsi signe de ton Royaume ! Amen. » .

Prière pour la Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié 2015

 

L'échange :


Il s'est longuement développé autour d'une question assez importante sur notre secteur :
« Accueillir une famille de réfugiés, pourquoi pas ? Mais il y a ici la question de nombreuses familles déjà présentes et qui n'ont pas de logement, notamment des familles issues du CADA (Centre d'Accueil des Demandeurs d'Asile) et se retrouvant sans solution. »

De nombreuses personnes parmi les présents ont pu nous montrer les actions existantes :
-> L'action de l'ASVS : Association de Solidarité en Val de Saône, qui distribue les colis de la banque alimentaire (52 par semaine), qui accueille et qui crée du lien.
-> L'action de l'AAFD (Association d'Aide aux Familles en Difficulté) qui accompagne des familles issues du CADA en veillant notamment à la continuité de la scolarité des enfants (ce qui implique un soutien dans de nombreux autres domaines). L'AAFD suit actuellement 21 familles dont 11 sont à la rue.
-> Deux familles présentes ont témoigné de leur expérience actuelle d'accueillir chez eux chacun une famille à la rue. Première expérience pour les uns, neuvième famille pour les autres, ils ont pu nous partager la joie de cette ouverture, même si elle est parfois exigeante.
-> L'association Habitat saint Roch, créée en 2009 par notre paroisse qui héberge et accompagne des familles en situation de rupture de logement jusqu'à ce qu'elles puissent retrouver leur autonomie en ce domaine. À ce jour, 6 familles ont été accueillies, dont trois issues du CADA. Les deux premières sont maintenant autonomes et ont leur propre logement, la troisième est encore accompagnée par l'association.

Ce qui est concrètement possible :

 

L'appel du pape François nous rejoint, nous permet d'envisager un accueil à taille humaine : une famille et autour d'elle une communauté qui l'accueille. Tous les intervenants ont souligné l'importance de la relation, du lien, pour ces personnes en difficulté.

Oui, il y a déjà des gens dehors chez nous mais les réfugiés qui fuient la guerre et la persécution sont une réalité d'urgence que nous ne voulons pas ignorer.

Concrètement :

L'association Habitat saint Roch, qui est« l'outil » de la paroisse pour une solidarité autour du logement dispose actuellement d'un appartement vacant,qui pourrait être mis à disposition d'une de ces familles de réfugiés.

Néanmoins, un tel accueil implique desbesoins pour sa gestion :

- au niveau financier : le coût du logement d'une famille sans aucune ressource est estimé entre 370 et 400 euros par mois (loyer, eau, électricité, assurances, taxes). L'association a besoin de cette entrée financière pour faire tourner aussi ses autres appartements et notamment les travaux de deux nouveaux logements acquis à Neuville et qui devraient être opérationnels à l'automne 2016.

- au niveau humain : chaque famille accueillie est suivie par une petite équipe de la commission« accompagnement ». Un référent principal et quelques personnes permettent ainsi d'accompagner la famille dans ses différentes démarches et de tisser autour d'elle un réseau de relations. Dans le cas de l'accueil d'une nouvelle famille, l'équipe a besoin d'être étoffée.

C'est donc un appel général : pour répondre à la demande du pape François et accueillir au sein de notre paroisse une famille syrienne ou irakienne, nous avons besoin que se manifestent rapidement des bonnes volontés, pour une participation financière régulière et/ou une aide à l'accompagnement.

Vous pouvez contacter habitatsaintroch@gmail.com ou 04 78 22 11 00 et nous dire ce que vous souhaitez ou pouvez faire dans ces deux domaines.

Au niveau financier, tous vos dons sont déductibles de vos impôts à hauteur de 75% (chèques à l'ordre de Habitat saint Roch), et vous pouvez recevoir sur simple demande un formulaire pour un don régulier par prélèvement.

Si vous souhaitez rejoindre l'équipe d'accompagnement, précisez-le en donnant vos coordonnées et vous serez informés de la prochaine rencontre de cette équipe dès que la date en sera fixée.

Autres informations :

- les familles dont nous parlons seront très certainement rapidement régularisées, avec un statut de réfugiés. Cela leur donnera alors un droit de séjour, de travail et le bénéfice des allocations. À ce moment-là la charge financière devrait se trouver allégée (allocation logement), mais il faut « tenir »jusque-là.

- la question de la langue est extrêmement importante, pour la famille à venir ainsi que pour d'autres familles qui suivent actuellement des cours de français donnés bénévolement le mercredi matin. Vous souhaitez aider des familles dans l'apprentissage du français ? contactez Marie Paule Grenouillet au : 04 78 22 36 94 mpgrenouillet@wanadoo.fr

- si vous avez été sensibles à l'action de l'ASVS et de l'AAFD et que vous souhaitez mieux les connaitre ou les soutenir,vous pouvez contacter :

AAFD : Henri Michoux : 04 78 22 1430 ah.michoux@orange.fr

ASVS : Marie-Claude Jacquemot : 04 7242 24 30 mcjacquemot@orange.fr

- en s'engageant vers l'accueild'une famille de réfugiés, notre paroisse ne se trouve pas isolée : le diocèse met en place une cellule de coordination et d 'aide à ce type d'initiatives.