Paroisses-VDS

Accueil Archives Toutes les actus 2ème pélerinage en terre sainte news 27-03-11

Zoom du jour...

Nombre de visites

Aujourd'hui :
83
Hier :
886
Il y a 30 utilisateurs en ligne

 

Nouvelles des pélerins en Terre Sainte (dimanche 27 mars)


 

Bonjour à tous,

"Les anges dans nos campagnes ont entonné l'hymne des cieux..."

Un chant de Noël en plein Carême, sous ce beau soleil de printemps !... Ce matin nous étions dans le champ des bergers : Bet Sahour. C'est Noël ! Les oranges sur les orangers remplacent les boules multicolores de nos sapins.
Une ombre au tableau : juste en face, une colonie juive recouvre tout un mont qui appartenait aux Palestiniens. Kayed, notre guide, nous raconte le drame de ces familles déracinées et enfermées derrière le Mur.

Puis messe dominicale à la paroisse catholique de Beit Jala avec le Père Ibrahim qui nous a honorés en nous donnant une place dans le choeur. Nous avons partagé deux prières universelles avec la communauté locale arabe catholique. Notre messe s'est terminée par l'Ave Maria de Lourdes que nous avons repris en choeur.

Après la messe, nous visitons l'orphelinat de la Sainte Famille. Soeur Sophie étant au Liban, c'est Soeur Claudie qui nous accueille. Elle nous raconte les tragiques destins de ces enfants abandonnés ou en graves difficultés sociales. Nous avons parcouru les couloirs propres et chaleureusement décorés de l'orphelinat : les grands (jusqu'à 6 ans) étaient sensés faire la sieste... , les petits (moins de 1 an) nous ont reçus dans leur chambre. Nous avons offert le doudou à Youssef, caliné les uns et les autres. Soeur Claudie était toute heureuse de recevoir des cadeaux (puzzle de la part des petits enfants des pèlerins, feutres et autres cadeaux des familles du premier pèlerinage), et de l'argent. Nous échangeons quelques mots avec Bruno, un jeune coopérant français considéré comme le papa de ces enfants, l'homme de la maison. Le Père Xavier n'est pas peu fier de souligner que Bruno est engagé chez les Scouts et Guides de France où il a acquis ce sens du service et de l'engagement.

Notre repas de midi est pris chez le Père Saada, prêtre melkite, et sa famille, qui offrent un typique repas oriental.

A Bethléem, "maison du pain", nous patientons en prière une bonne heure et demi avant d'accéder au lieu de la Nativité. C'est là que le Verbe s'est fait chair. Dans le cloître de l'église Ste Catherine adjacente à la Basilique de la Nativité, nous chantons doucement "Il est né le divin enfant".

En car, retour vers Jérusalem pour le village d'Ein Karem. La tradition situe ici la visitation de Marie à sa cousine Elisabeth : nous prions avec le "Je vous salue Marie" et nous chantons le "Magnificat", dont le texte est écrit en toutes les langues sur le parvis de l'église. Un autre petit groupe découvre l'église St Jean Baptiste qui situe la nativité du précurseur et sa protection du massacre des saints innocents.

Fin de journée, nous avons tout juste le temps, par un grand écart dans la vie de Jésus, de nous rendre au Saint Sépulcre : le Golgotha et le tombeau du Christ. Nous savons qu'à cette heure la foule est moins dense. Ce premier contact avec ces lieux est troublant : voir la roche du Golgotha, s'agenouiller devant la pierre où Jésus a été succinctement embaumé, et devant la pierre où le corps de Jésus a été déposé... C'est là qu'il est ressuscité. Nous retournerons à ce lieu source demain. Pour l'heure, au lit les petites et les petits, avant le chemin de Croix très tôt.

Vous êtes bien présents dans nos prières fraternelles.

Les pèlerins en Terre Sainte.

 

pele2_news5_0854

pele2_news5_0950

pele2_news5_1006

pele2_news5_1208

pele2_news5_1224

pele2_news5_1634