Paroisses-VDS

Accueil Actu lettre CCFD octobre 2017

Nombre de visites

Aujourd'hui :
284
Hier :
502
Il y a 11 utilisateurs en ligne

La lettre du CCFD pour le mois d'octobre

 

Charité et Solidarité

Il y eut une époque, quand j’étais jeune, dans les années 70-80, où l’on s’opposait entre chrétiens :

- ceux qui défendaient une charité très précise et individualisée auprès de personnes dans le besoin

- ceux qui se battaient pour faire exister une solidarité effective à travers des lois, des droits et des structures.

Une des plus belles solidarités sur le sol de France depuis plus de 70 ans c’est la Sécurité Sociale avec ses 5 branches : maladie, famille, accidents du travail et maladies professionnelles, retraite et recouvrement des cotisations.

Solidarité inter milieux socio-professionnels et inter-générationnelle.

Que le CCFD-Terre Solidaire puissent faire émerger à la fois des projets concernant l’urgence comme par exemple en Haïti et à la fois des structures pérennes de solidarité. La solidarité fait partie de la charité. Un pape disait que « la politique c’est la forme la plus noble de la charité ». Parfois, nous les chrétiens, nous avons peur de certaines structures, voire de la politique. Quand nous pratiquons une certaine forme de charité nous exerçons notre pouvoir sur les pauvres. Quand nous pratiquons la solidarité nous partageons le pouvoir ensemble. Il est heureux que le CCFD-Terre Solidaire ait emprunté ce chemin que nous appelons « le partenariat ».

« Avec eux, pas sans eux, pour eux ». La démarche de Diaconia 2013 est en ce sens une révolution pour l’Eglise : faire avec les pauvres. Le pape François en demandant une journée avec les pauvres le 19 novembre de chaque année va nous pousser sur la planète entière à aller dans ce sens. Quand les pauvres sont au coeur de nos rencontres, nous ne parlons pas de la même façon et ne faisons pas comme s’ils n’étaient pas avec nous. Cela change la donne.

Alors que Charité et Solidarité s’embrassent !

Régis CHARRE, Aumônier diocésain