Paroisses-VDS

Accueil Actu lettre CCFD mai 2018

Zoom du jour...

Nombre de visites

Aujourd'hui :
201
Hier :
821
Il y a 24 utilisateurs en ligne

La lettre du CCFD pour le mois de mai

Journée information / rencontre de la CUM (Coordination Urgence Migrants) du 7 avril

Sur le thème : L’hébergement des migrants

Quelles solutions, quelles initiatives dans la métropole de Lyon et ailleurs

Une rencontre organisée en deux parties : le matin, deux interventions et une table ronde ont retracé l’histoire récente des dispositifs d’hébergement des migrants, présenté la problématique de l’hébergement des demandeurs d’asile et de l’hébergement d’urgence, débattu sur les solutions existantes et des propositions à soumettre aux Etats Généraux des Migrations (EGM).

L’après-midi, nous avons échangé en 4 carrefours :

->  Citoyens, que pouvons-nous faire face à un projet politique que nous désapprouvons

L’esprit de résistance ; héberger c’est résister ; faire connaître le combat des défendeurs des droits, sur Facebook, Twitter, …  s’attaquer à la loi Asile et immigration et à la circulaire Colomb en pointant sur des aspects précis ; des élus bienveillants, qui promeuvent des parrainages citoyens ; l’organisation d’une marche, de Vintimille à Calais ; alerter l’opinion publique, s’attaquer aux préjugés, donner des chiffres, rappeler la réalité et rectifier les idées reçues pour faire bouger les lignes ; mener des luttes citoyennes pas seulement dans la rue, mais aussi dans les instances, envers et avec les élus ; projet d’une convention d’occupation précaire de l’amphi Z et de la Maison de Mandela avec la municipalité de Villeurbanne, …

-> Désobéissance face aux lois ne respectant pas les Droits de l’Homme :

Héberger des migrants n’est pas un délit ; attaquer l’Etat en justice lorsqu’il ne respecte pas la loi (DALO, loi MOLLE) ; agir collectivement et se coordonner plus et mieux

->  Les déboutés du Droit d’Asile : qui les héberge ? quel avenir

Des propositions pour les EGM : rappeler et défendre le principe de l’inconditionnalité de l’hébergement ; régularisation au bout de 5 ans de présence ; rendre possible une régularisation par le travail ; débloquer des moyens financiers pour l’apprentissage du français, intégrer les déboutés dans le bénévolat, …

->  Accueil chez l’habitant :

Renforcer l’apprentissage du français pour une meilleure intégration, indemniser les personnes accueillantes, possibilité de travailler pendant la période de demande du statut, accès à la mobilité, refus de la limitation à 15 jours du recours à la CNDA, …

Pour en savoir plus sur les EGM : https://eg-migrations.org

Dominique Rodier

 

La Marche citoyenne de Vintimille à Calais

est de passage à Lyon les 23/24/25 mai et arrivera à la gare d’Albigny le 26 mai à 9h et partira en direction de Jassans et Villefranche ; vous pouvez vous joindre aux personnes de nos paroisses qui les accompagneront

https://www.laubergedesmigrants.fr/fr/la-marche-citoyenne/