Paroisses-VDS

Accueil Actu lettre CCFD fevrier 2019

Zoom du jour...

Nombre de visites

Aujourd'hui :
493
Hier :
729
Il y a 17 utilisateurs en ligne

 

La lettre du CCFD pour le mois de février


BONNE ANNEE 2019

L'année 2018 s'est terminée sur des temps agités et 2019 a commencé de même. Nous sommes dans une période d'incertitude qui peut nous mener vers le pire ou un meilleur. Les enquêtes nous le montrent une fois de plus avec des chiffres, les plus riches deviennent plus riches, les plus pauvres plus pauvres. L'écart continue de se creuser. Les revendications de certains,même si nous ne cautionnons pas les méthodes et la violence, apparaissent alors légitimes. Un grand débat, constitué de multiples « petits » débats est en train de s'ouvrir. Nous aurons sûrement à y participer. Nous avons à y apporter notre "touche personnelle". Dans tous ces échanges, la solidarité internationale n'apparaît pas. N'oublions pas que nous vivons quand même dans un pays favorisé où la liberté d'expression de manifester est possible. Nombre de nos partenaires n'ont pas cette chance. Ils doivent lutter pour pouvoir s'exprimer et agir pour plus de justice.

La partenaire Brésilienne que nous accueillerons pendant le Carême nous le partagera sûrement. Nous aussi, nous avons à demander plus de justice fiscale (pour les particuliers mais aussi sur les entreprises avec la lutte contre l'évasion fiscale), plus de considération pour chacun, plus de fraternité.

La première conséquence des différents changements (suppression de l'ISF, baisse des retraites: la majorité de nos donateurs sont des retraités) est la diminution des dons pour notre association mais aussi pour les autres associations. Cela aura forcément un impact important sur nos partenaires si nous ne pouvons plus les aider à financer leurs projets.

 

A l'exemple de nos partenaires, ne baissons pas les bras. Prenons notre part dans le débat. Essayons de travailler pour une économie au service des plus faibles comme nous le demande le Pape François.

Et peut-être nous est-il demandé de "diminuer un peu pour que d'autres puissent grandir" ?

Alors chiche, on s'y met !